Virus et Orages d’acier, Journal d’un reconfiné (09) –ambroise perrin

https://afp-ambroise-fiction-presse.com/2020/11/04/tissu-est-dans-iode-journal-dun-reconfine-08-ambroise-perrin/

Ambroise Perrin, jeudi 5 novembre 2020

La deuxième vague est plus forte et ce sera plus cruel qu’au printemps. Les ministres se succèdent pour mettre le feu au rouge écarlate. Mais le respect des consignes de confinement semble bien pris à la venvole. Les rues sont pleines, même la fleuriste a du monde, patientant gentiment au croisement.

Au-dessus des masques les yeux graves racontent la résistance au virus comme si la lutte contre la pandémie devenait un exil intérieur. «La chauve-souris, sous les voussures crevées des cathédrales, voletait à la clarté de la lune». Les malades, au bord des falaises de marbre, vivent dans la terreur de l’invisible et la dictature des interdictions. On attend le barbare, le poison mortel, comme dans le Désert des Tartares ou le Rivage des Syrtes.

Si l’on a les symptômes, on fait le test. Si le test est positif, d’abord on s’isole, Puis on attend que cela passe ou que cela empire, jusqu’à l’hôpital. L’hôpital certes, mais pas en réanimation. On dira de vous que vous êtes entré en réanimation aux soins critiques mais «il s’en sortira». Pendant tout ce temps, avec une prudence stylistique flaubertienne, on cherche à savoir « qui » et « comment » on a attrapé «cette saloperie». On multiplie les versions possibles de la rencontre fatale.

Le scénario probable est celui de l’agonie. On devient un soldat pris dans des orages d’acier. L’écrivain allemand Ernst Jünger recommande d’être un rebelle, celui qui doit se confronter à la liberté, se révolter contre ceux qui semblent des automates, les «techniciens» de l’avant trépas. Il dit qu’il faut refuser d’en admettre la conséquence éthique, le fatalisme. 

Un commentaire sur “Virus et Orages d’acier, Journal d’un reconfiné (09) –ambroise perrin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s