Strasbourg, première ville de France « fleurie sans carbone »

AFP Ambroise-Fiction-Presse, 1er avril 2021

Strasbourg, première ville de France « fleurie sans carbone »

« Elles sont plus vraies que nature, et elles répondent parfaitement à nos préoccupations environnementales » : la maire écologiste de Strasbourg, Jeanne Barseghian, annoncera ce jeudi 1er avril que désormais les fleurs artificielles remplaceront les fleurs coupées à toutes les occasions officielles dans l’Eurométropole. Qu’elles soient en plastique (biologique), en soie, en batiste, en velours ou en lin, et même séchée enduite de cire, les fleurs factices sont parfaitement réalistes et ne présentent que des avantages. Fini le gaspillage des grands bouquets pour une petite heure de cérémonie, les vases qui se renversent sur l’ordinateur, les allergies au pollen, les odeurs fétides après une semaine d’oubli. Les fleurs artificielles ont des coloris immuables et se rangent dans une armoire. La gerbe au monument pourra resservir l’année suivante.   

Les ensembles fleuris des ponts, des places et des ronds-points seront également remplacés progressivement par des plantes factices. Les géraniums, symbole flamboyant du patrimoine strasbourgeois, garderont leur rouge éclatant aux fenêtres à colombage toute l’année. Cette campagne s’inscrit dans la lutte globale écologiste pour la réduction des émissions de carbone, en supprimant les camions de plantation au printemps et d’arrosage l’été. Les réserves d’eau seront ainsi mieux protégées. La municipalité entend ainsi devenir la première ville de France « fleurie sans carbone » et incite la population à faire les mêmes choix, notamment lors de la Fête des mères. Pour les anniversaires, un service de prêt de bouquets artificiels soucieux de l’environnement sera en place dans les mairies de quartier, tenu par d’anciens fleuristes dans le cadre d’un programme de reconversion.

2021-04-01 00h13 ap

3 commentaires sur “Strasbourg, première ville de France « fleurie sans carbone »

  1. Quelle belle initiative qui doit commencer sans faute ce 1er avril -;) je vais militer pour que Paris fasse de même sauf dans le 11e ou j’habite – il faut bien que quelques uns d’entre nous gardent la mémoire d’un passé fleuri. Je propose donc à cette occasion de transformer mon appartement en musée-jardin où moyennant un tarif modeste (il faudra faire la queue dans mon escalier – un petit effort pour arriver au 5e étage) vous pourrez venir admirer ce qu’on appelait avant de « vraies » fleurs ! A bientôt donc … vous ne serez pas déçus.

    J'aime

  2. Quelle belle initiative qui doit commencer sans faute ce 1er avril -;) je vais militer pour que Paris fasse de même sauf dans le 11e ou j’habite – il faut bien que quelques uns d’entre nous gardent la mémoire d’un passé fleuri. Je propose donc à cette occasion de transformer mon appartement en musée-jardin où moyennant un tarif modeste (il faudra faire la queue dans mon escalier – un petit effort pour arriver au 5e étage) vous pourrez venir admirer ce qu’on appelait avant de « vraies » fleurs ! A bientôt donc … vous ne serez pas déçus.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s