Strasbourg : lampes de poche aux musées 

AFP, Ambroise-Fiction-Presse, 15 septembre 2022, 13h13 ap

Poètes vos papiers ! clame ironique Léo Ferré pour inciter chacun à prendre la plume et écrire. Visiteurs vos lampes de poche ! ordonnent provocateurs les Strasbourgeois pour se rendre dans les musées de la ville. C’est une lumineuse riposte à la fermeture des musées chaque midi à l’heure du déjeuner, et deux jours de suite dans la semaine, interruption des services par la municipalité de Strasbourg qui entend ainsi faire des économies d’électricité et de salaires. 

L’idée d’investir les lieux avec son propre éclairage est ludique. L’ambiance est festive, les entrées de plus en plus nombreuses, le ridicule oublié par charité. Les Strasbourgeois et les touristes se promènent ainsi dans les salles obscures aux heures bannies lampe de poche en main, avec la complicité du personnel ravi d’avoir retiré ses préavis de grève.

Des petites conférences sont organisées à l’ombre des toiles en fleurs. Des historiens de l’art, des ministres de la culture, des peintres contemporains viennent marquer leur solidarité avec les illuminés… Le sombre devient clair, les musées sont bleus comme une orange, et les verts rouges de honte. L’Origine du Monde et l’Apologie de la Bêtise sont les deux œuvres les plus admirées.

AFP-Ambroise-Fiction-Presse 2022-09-15, 13h13 ap

7 commentaires sur “Strasbourg : lampes de poche aux musées 

  1. 🤩👏 superbe animation en réalité …virtuelle ? ou en virilité irréelle et révée … car le lapsus vaut son pesant de cacahuètes …je croyais que l’Origine du Monde était à Orsay ….
    (image censurée)

    … & la Création du Monde à Strasbourg ….mais l’impérialisme Alsacien ne recule devant rien
    (image avec droits pour le plumitif )

    Hasta Luego mi Amigo

    J’aime

  2. Voilà une présentation bien singulière de la drôle de situation que nous subissons à l’heure actuelle…. et plaisante à lire.
    Ambroise, j’en redemande.
    A.MERKEL de Soultz-sous-forêts

    J’aime

  3. Un facétieux employé de la municipalité de Strasbourg a coupé pendant 10 minutes toutes les lumières pendant le dernier conseil municipal… tous au musée a t-on crié dans le noir ! Très rapidement, l’indignation fit place aux jeux de la dérision, la lumière fut et ce fut tout.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s