Novembre, mois sans tabac : le dernier paquet de chaussettes blondes

AFP 1ernovembre 2018
Ambroise Fiction Presse

La campagne anti-tabac qui démarre ce mois de novembre à l’initiative de « Tabac-info-service » et des pouvoirs publics français encourage les « défis collectifs », car il est plus facile d’arrêter définitivement de fumer « lorsqu’on le fait ensemble ». Il s’agit de se démarquer des campagnes traditionnelles jouant sur la peur, la mort et la maladie, véhiculés par des messages publicitaires culpabilisants et peu persuasifs en proposant de nombreuses actions originales.

Cible principale, les femmes de 45 à 64 ans, dont la mortalité liée à la cigarette a progressé considérablement, le nombre de cancers du poumon étant en passe de dépasser celui du cancer du sein.

Ces actions collectives devraient aboutir à des résultats probants car elles font appel aux capacités de contraintes autoritaires qui régissent les relations d’individus dans un groupe ; par exemple enfermer le fumeur pendant 24h dans une pièce close continuellement enfumée sans aucun contact extérieur ; l’obliger à fumer matin midi et soir un paquet de 20 cigarettes à chaque fois en moins d’une heure, en sélectionnant des gitanes sans filtre papier maïs ; créer un parfum de tabac froid que l’on se vaporise notamment en public ; préparer des infusions de cigarette blonde mentholée à boire glacé à chaque apéritif ; porter un collier provoquant une décharge électrique à chaque pensée de cigarette ; les boulangers prépareront des viennoiseries où les pépites de chocolat seront remplacées par des mégots usagers ; les fumeurs circulant en 4×4 et SUV dépenseront le maximum de leur carte de crédit en cartouches de cigarettes qu’ils écraseront sur les pistes cyclables par exemple, en roulant par dessus ; installer des rideaux et des couvertures imbibées du parfum de tabac froid et créer dans des tissus imprégnés de répulsif à base de tabac des vêtements pour chiens et chats de compagnie.

Les travaux scientifiques comme l’expérience de Milgram montre que les processus de soumission à une autorité comme celle qui ici vous oblige à arrêter de fumer, obtiennent de très bons résultats. Dans ces défis collectifs les « empêcheurs » de fumer drapés dans leur bonne conscience pourront ainsi autoritairement agir sur les fumeurs avec technique et imagination pour les pousser à une solution terminale de fin de cigarette. Enfin, « Tabac-info-service » rappelle que l’on peut aussi remplacer la cigarette par un morceau de réglisse.                                                                                                                                     2018-11-01  8h13  ap

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s