Jean-Pierre Mocky n’est pas mort

AFP 8 août 2019

Ambroise-Fiction-Presse

« Jean-Pierre Mocky est mort », telle est la nouvelle campagne de publicité du  cinéaste M(ocky) le Maudit, comme il aime à se présenter, pour sortir de « l’isolement du public » et promouvoir la vingtaine de ses derniers films qui n’ont jamais été projetés.

Dans une déclaration exclusive à l’AFP Ambroise-Fiction-Presse, Jean-Pierre Mocky s’est réjoui ce soir des « tombereaux d’hommages » qui lui « tombent dessus » et qui vont permettre la diffusion de ses œuvres dans des salles, à la télévision, dans des festivals. « Personne ne m’aide, je suis un réalisateur pauvre, j’ai déjà essuyé le mépris de 27 ministres de la Culture au cours de ma carrière ».

Cette galéjade « digne d’Hadès » s’inscrit dans la lignée de films soigneusement «bordéliques» au service d’idées provocantes pour glorifier un anticonformisme tous azimuts « dézinguant » les bourgeois, la religion, l’armée, la famille et la mort. « C’est vraiment un drôle de paroissien » s’est réjouit le comédien curé engagé pour filmer les funérailles de Mocky qui tiendra son rôle d’anarchiste provocateur lundi à Saint-Sulpice en cinémascope technicolor, et devant un formidable casting « intermittent du vedettariat » attristé.

« Mocky même pas mort », prochainement sur nos écrans.

2019-08-08 22h13 ap

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s