Brigitte Macron passe neuf heures sur un brancard aux Urgences, pour une luxation de l’épaule.

AFP 18 août 2019

Ambroise-Fiction-Presse

Brigitte Macron, que l’on a vue portant une attelle au bras droit aux côtés de son mari lors de la cérémonie des 75 ans de la libération de Bormes-les-Mimosas, venait de passer neuf heures sur un brancard dans les couloirs des Urgences de l’hôpital.

Selon la presse locale, elle venait de faire une malencontreuse chute à bord d’un bateau, pendant ses vacances. Les services d’urgence débordés n’ont pu soigner sa luxation d’épaule que dans un rythme de travail « à la chaîne », des couloirs où les patients doivent faire preuve effectivement de grande patience.

En France, 216 services d’urgence sur 476 sont « en grève », mais les urgentistes arborant un brassard à la japonaise continuent à assurer les soins. « Ce n’est pas parce qu’on est en grève que vous attendez c’est parce que vous attendez que nous sommes en grève » proclame une affichette dénonçant des manques de moyens catastrophiques. L’épouse du président de la république a promis d’en parler à la ministre de la santé. Agnès Buzin a déjà proposé d’élaborer une stratégie pour «adapter les Urgences aux nouveaux besoins de santé» et de débloquer des fonds pour les épaules, les jambes et les langues de bois.

2019-08-18 19h13 ap

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s