Nuit du 4 au 5 août, abolition des privilèges

AFP 4 août 2019

Ambroise-Fiction-Presse

Il y a exactement 230 années, jour pour jour, le marquis François de Rugy siégeant au sein de l’Assemblée nationale constituante, votait la suppression des privilèges féodaux.

Une vague de révoltes insurrectionnelles secouait le pays, relayée par « le Courrier du Peuple » et « Mediapart ». Fini les homards et autres privilèges !

Dans une ambiance indescriptible le duc d’Aiguillon proposa l’égalité de tous devant l’impôt. En réponse, Pierre Samuel du Pont de Nemours réclama des mesures de rigueur contre la paysannerie. Le marquis de Foucault demanda que « le premier des sacrifices soit celui que feront les grands, et cette portion de la noblesse, très opulente par elle-même, qui vit sous les yeux du prince ». Le marquis François de Rugy fit une motion vigoureuse contre les abus et se déclara « blanchi » face à l’Histoire.

2019-08-04 23h13 ap

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s