Le Chat du 28 veut pas mourir, Journal d’un reconfiné (01) –ambroise perrin

https://afp-ambroise-fiction-presse.com/author/ambroisefiction

Ambroise Perrin, mercredi 28 octobre 2020

Quand à 20h22 ce mercredi 28 octobre 2020 le président Emmanuel Macron eut terminé son allocution depuis le Palais de l’Elysée, je quittais de suite l’écran de mon iPhone sur la table de la cuisine pour me rendre sur le balcon qui surplombe du 1er étage la rue Geiler à Strasbourg. La rue Geiler était vide et ce n’était pas encore le couvre-feu. 

Je repris avec ferveur et un peu d’appréhension les applaudissements de 20h. Oui, le confinement, ça recommence, mais là, hommage aux morts, à tous ceux disparus marqués du virus, morts au Champ d’horreur de la Covid 19. Nostalgie ? Ce beau sentiment sentirait le soufre pour évoquer les temps du 17 mars au 11 mai dernier, où la stupeur nous avait confiné dans un étourdissement inconnu. Gardons l’amertume pour une porte close, penchons-nous de notre balcon sur la vitrine Ivre de Livres, la boutique d’occasions, merveilleuse librairie où les surprises se pavanaient sur les rayonnages et où le libraire liait amitié avec tout le quartier. Du confinement, les livres nous sauveront ! 

C’était bien avant ! Ce soir le président a dit que hier 527 compatriotes étaient du virus décédés (lisait-il un prompteur ou a-t-il mémorisé tous les chiffres par cœur ?). Et il a fait appel à notre lucidité. Les opérations du cœur, et du cancer, sont parfois déprogrammées. Acte de contrition, avons-nous tout bien fait ? – non ! Nous sommes tous surpris en Europe ! Oui, rappelons que nous sommes européens, pas chacun dans notre coin.  La deuxième vague sera plus dure et plus meurtrière que la première, toujours à bout de souffle. Ma responsabilité, ton martial. On attend, ça fait déjà cinq minutes. Alors ? Si on ne fait rien, 400 000 morts de plus. Toute l’Eurométropole de Strasbourg. Heureusement le président trébuche sur deux consonnes, il est humain. 

J’ai décidé. Confinement total. Mobilisation de tous. Civisme. Le poison de la division. Le Chat du 28 a peur de mourir.

————————————

8 commentaires sur “Le Chat du 28 veut pas mourir, Journal d’un reconfiné (01) –ambroise perrin

  1. ce soir les détails du confinement mais l’on sait déjà que les libraires vont fermer demain ! ce sera ma sortie du jour pour soutenir Jérôme et lui acheter qq livres …alors que j’en ai tant à lire …. mais rien à voir -;)

    >

    J'aime

  2. Cher voisin Ambroise,

    Et le voilà de retour ce maudit confinement qui pour le monde entier ètait quelque choses de unique et une étrange opportunité de se reconnecter avec soi-même et de voir son entourage en face par les gestes partager aux balcons avec les saluts touchants et vrai…

    Serons-nous capable de retrouver cet ésprit unique qui nous a unis pour ce temps suspendu?

    Je crains que l’être humain est trop vite douteux de revivre des expériences qui se répètes..ça ne sera pas aussi bien dans son originalité.

    Hélas, quoi qu’on pense ou comment réfléchir sur le pourquoi et la suite..il faut se contenter de vivre dans le présent du moment.

    See you soon..sans doute, Alicia???????????????????????

    Get Outlook for Android

    ________________________________

    J'aime

  3. C’est reparti ! Je ne pensais pas avoir à retrouver le chat d’Ambroise Perrin ! C’est reparti ! Je vais suivre chaque jour ou nuit – comme d’hab on ne saura pas à quelle heure – ses réflexions sur le confinement number 2. C’est reparti ! je vais me demander de quoi il va nous parler !

    J'aime

  4. dis donc le chat, ou tu nous mens, mais je n’ose y croire, ou tu as très bon sommeil; à 14h, en ce premier jour du confinement, tes volets côté jardin sont encore fermés, alors où te confines-tu? aux Seychelles? ailleurs? avoue!!
    l’espionne de la rue Wimpheling

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s