Héros et journaux, retour sur image d’un confiné (4)

« Le 20 h », c’est applaudissements au balcon, l’écran cathodique du pressing de la rue Geiler

c’est l’heure de la connivence solennelle

le rituel pour feindre d’oublier l’angoisse
même pas peur…


seule sortie, pour la marchande de journaux (la plus sympa du quartier), avec l’attestation de déplacement dérogatoire dûment remplie et signée. On a le droit?

rue Geiler à Strasbourg   –     Ambroise Perrin  –    Plus de 500 apostilles et notules en 59 épisodes, 48 dessins de Liza Reichenbach, Cahier au jour le jour de 64 photos légendées,  

192 pages, 20 x 25 cm, 15 euros,  publication début juin

contact: editionsbourgblanc@gmail.com

Il est 20h, il fait nuit sur nos balcons et nous applaudissons les soignants plongés dans la nuit du virus, héros en blouse blanche à qui l’on refusait il y a quelques mois l’aumône de l’achat de matériel médical. Quelques arrogants « n’ont pas peur du Covid » et bravent l’interdiction de sortir. Nous achetons les journaux parce qu’il serait impossible de vivre sans.

contacts livre: editionsbourgblanc@gmail.com

Un commentaire sur “Héros et journaux, retour sur image d’un confiné (4)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s