Quota d’étrangers : poètes, vos papiers !

AFP 7 novembre 2019

Ambroise – Fiction – Presse

Pressé d’expliciter l’établissement de quotas pour accueillir des étrangers en France, le président de la République, amoureux des petites phrases et qui un jour cita brillamment le poète latin Térence à l’Assemblée nationale, a indiqué que notre pays manquait effectivement de poètes.

Ainsi, Emmanuel Macron a donné des instructions pour que toutes les « demandes de papiers » rédigées en alexandrins soient automatiquement acceptées par l’OFPRA, l’Office français de protection des réfugiés et des apatrides. Poètes, vos papiers !

2019-11-07 13h13 ap

7 commentaires sur “Quota d’étrangers : poètes, vos papiers !

  1. Très bon, Ambroise. Poètes, vos papiers !

    Juste : Dans le titre, espace avant les deux points et avant le point d’exclamation. Président sans majuscule initiale Térence avec un accent aigu sur le e pour que toutes les demandes soient et non seraient.

    Bises Julien

    J'aime

  2. Bonsoir Ambroise, Je suis en Lorraine pour une douzaine de jours. Serai à Strasbourg mardi… Si tu y es et que cela te dit, on peut casser une croûte ensemble mardi 12 à midi, sinon une autre fois. amitiés et à bientôt Jean Paul

    J'aime

  3. Rire oui rire même et surtout quand plus rien ne nous donnera envie de rire, pour rester entre-nous, nous tenir chaud au cœur. Merci Ambroise. Au nom de tous les naufragés qui n’ont même pas réussi à venir embrouiller les comptes de la sécurité sociale dorénavant gérée par un bon banquier cultivé. Un, qui a failli être d’entre eux, cerné par vingt et une noyades qui large du Maroc, dont sa sœur, et qui a pu disposer de soins dès son arrivée en France, m’a confié son désir de commencer, s’il le pouvait, la philosophie. Mon cœur est gros et quel bonheur d’avoir pu rire grâce à toi. Je vais lui demander d’écrire sa demande de bourse en alexandrins ?

    J'aime

  4. Bravo Ambroise ! après la désastreuse tribune parue dans Libé, – qui n’était pas une fake news, quoique…les signataires commencent à douter -, on rêve de voir des cohortes d’artistes et de poètes déferler chez nous avec la bénédiction de l’Etat !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s