Mon Pays (et mon fric), c’est les Restos du Cœur 

AFP  13 novembre 2018
Ambroise Fiction Presse

« Tout pour les Restos du Cœur » ! C’est par ce cri, du cœur effectivement, que les avocats chargés des royalties du dernier album de Johnny « Mon Pays c’est l’Amour » (les ventes viennent de dépasser le million d’exemplaires) entendent régler l’un des drames de la succession du rocker défunt. « Ces rancunes et ces palabres à coup de millions d’euros et de millions de dollars autour de l’album posthume de Johnny sont tellement indécentes que même nous, avocats aguerris, sommes arrivés à un stade de répugnance et de répulsion irréversible. C’est la nausée qui nous dicte une mesure simple : offrir tous ces bénéfices aux Restaurants du cœur »

Maîtres Hervé Témine, Emmanuel Ravanas et Pierre-Olivier Sur, et Carine Piccio, les avocats de Laura Smet et David Hallyday n’en reviennent pas : il n’a pas fallu plus de dix minutes de négociations pour se mettre d’accord avec Amir Aslami, l’avocat de Laeticia Hallyday, pour un transfert « direct et sans commissions » de toutes les royalties à l’œuvre caritative fondée par Coluche. Interrogée sur une réaction de Warner Music France, les avocats affirment, dans un esprit très « coluchien », « qu’ils n’oseront pas refuser ». « Si la compagnie refuse aux pauvres plusieurs millions de repas, la réaction de boycott contre Warner sera telle qu’elle s’effondrera ».

Le chanteur Johnny Hallyday respectait infiniment le comique Coluche, « l’homme le plus mal dans sa peau et le plus généreux qui soit » avait-il écrit. Dès 1989, et au cours des tournées de concerts des « Enfoirés » au profit des Restos du Cœur, Johnny s’était montré particulièrement généreux et altruiste, car, selon ses propres mots « conscient de sa chance ».  Johnny chanta pour les plus démunis « moi, je file un rancard à ceux qui n’ont plus rien… à tous les recalés de l’âge et du chômage ». Les avocats des différentes parties ont assuré ne demander aucuns honoraires. Que je t’aime…

2018-11-13  17h13  ap

2 commentaires sur “Mon Pays (et mon fric), c’est les Restos du Cœur 

  1. Bonjour, merci pour votre chronique que je ne connaissais pas. Puis je partager sur ma page pour la faire connaître? Merci pour votre réponse quelle, qu’elle soit. Cordialement.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s