Armistice 1918, Strasbourg, Macron : « la France ne fabriquera plus d’armes »

AFP  4 novembre 2018
Ambroise Fiction Presse

« La France ne fabriquera ni ne vendra plus d’armes » s’est écrié le Président Emmanuel Macron en prononçant un discours particulièrement lyrique à Strasbourg, à l’occasion du lancement des cérémonies de célébration du centenaire de l’Armistice de 1918.

C’est sous le signe de l’amitié franco-allemande que le Président de la République française a accueilli en la Cathédrale son homologue allemand, Frank-Walter Steinmeier.

Prenant les accents de Jean Jaurès, et sa fameuse harangue « A bas la guerre ! », le président français, qui entame un périple d’une semaine pour parcourir les 11 départements théâtre des conflits si meurtriers de la Première Guerre Mondiale, entend consulter les français et réunir les parlementaires en Congrès  à Versailles pour inscrire dans la Constitution cette interdiction pour l’Etat de fabriquer et de vendre des armes de guerre.

« Le peuple de France sera ainsi un ‘premier de cordée’  sur les voies du pacifisme et de la Paix dans le monde ; l’effort économique, industriel, sera considérable mais ainsi nous rendrons concrètement hommage à la mémoire des Combattants de 14-18 en défendant les valeurs de tous les Hommes de bonne volonté ». Un tonnerre d’applaudissements ébahis salua la déclaration du Président Macron.

2018-11-04  22h13  ap

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s